Bienfaits insoupçonnés du vin bio et sa conservation !

Depuis ces dernières années,  le bio est devenu une tendance et fait désormais partie de notre quotidien : vivre bio, manger bio, démarche bio… Mais qu’est-ce que le bio ? Diminutif du mot biologique, le bio c’est tout ce qui est biologique et naturel (aucun produit chimique pour la production). L’agriculture bio désigne tout produit issu des techniques agricoles qui respectent l’environnement. Aujourd’hui, le bio est partout et le vin n’est pas en reste.

Le vin Bio

Le vin biologique est un vin issu de la viticulture biologique, c’est-à-dire produite suivant les principes de l’agriculture biologique. En 2012, la dénomination « vin bio » impose que les principes de l’agriculture biologique soient élaborés, tant à la viticulture qu’à la vinification. Depuis, un cahier des charges européen a été élaboré pour définir l’ensemble du processus à suivre. Seul le produit qui respecte la convention bio se voit attribuer le label BIO.

Bienfaits insoupçonnés du vin bio

Consommés avec modération (un à deux verres par jour), les vins rouges possèdent des vertus pour la santé. Ce qui en fait que cette boisson soit le plus consommée en France. En effet, le vin biologique aurait des effets bénéfiques sur l’organisme. De nombreuses études scientifiques démontrent au moins 4 effets favorables de la consommation modérée du vin rouge bio. Premièrement, il semble qu’il est bon pour la santé cardiaque. La vitamine E présente dans le vin rouge protège les tissus des vaisseaux sanguins. Dès l’or, moins de maladie pour les buveurs modérés. Deuxièmement, il procure une bonne hygiène dentaire. Selon les recherches le vin rouge élimine les bactéries responsables d’infections dentaires, notamment les caries. Procure ainsi à l’hygiène bucco-dentaire. Troisièmement, une santé mentale à la clé. D’après une étude, la boisson contribuerait à ralentir les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Et quatrièmement, le vin prolonge l’espérance de vie. Des chiffres hollandais en 2007 démontrent qu’une espérance de vie supérieure de 3,8 années pour ceux qui boivent un verre par jour. Le resvératrol du vin joue le rôle d’antioxydant vertus anti-âge.

Comment conserver son vin bio ?

Toutefois, il ne faut pas non plus abuser, car au-delà d’un verre de vin rouge bio par jour, l’effet ne serait plus bénéfique. Le vin rouge, et surtout le vin biologique, est très fragile est plus sensible a la température d’où la nécessiter de conserver son vin dans une cave à vin.  Comme le vin bio ne contient pas ou peu de soufre, la conservation ne doit pas en aucun cas dépasser le 14°C.